Info sélectionnée


retour
retour
 
image

Troubles DYS : le guide parcours

La H.A.S décrit dans un guide des préconisations pour améliorer le parcours des enfants atteints de troubles Dys.
Les orthophonistes, quant à eux, ont initié des travaux pour élaborer des recommandations professionnelles sur la prise en charge des troubles du langage écrit.
Les orthophonistes, professionnels de santé, ont participé pleinement aux travaux de la Haute Autorité de la Santé sur le parcours de santé des enfants présentant des troubles des apprentissages. L’objectif était de clarifier le rôle et la place de chacun et de rendre lisible et plus facile un parcours qui, pour certaines familles, relève du « parcours du combattant ».
Les orthophonistes sont le plus souvent les premiers interlocuteurs des familles, des enfants. Ils demandent depuis longtemps un dépistage précoce et accru des troubles des apprentissages, un bon adressage, au moment pertinent et un parcours de santé global facilité. Ils assurent la prise en soin orthophonique spécifique dont les personnes dys ont besoin. Ils assurent aussi l’accompagnement et le soutien des parents pour l’aide apportée à leurs enfants et pour l’adaptation indispensable de leur environnement et de leur vie quotidienne.
Les parents et les orthophonistes avancent ensemble depuis longtemps ; aujourd’hui, les autres professionnels (médecins, enseignants, autres professionnels de santé, psychologues) doivent avoir les moyens d’être associés à cette démarche autour d’une prise en charge globale et coordonnée des personnes présentant des troubles Dys.
Le parcours des personnes Dys doit être décrit mais aussi individualisé car il ne s’agit pas d’un trouble unique mais d’enfants présentant des manifestations diverses de ces troubles.
La Fédération Nationale des Orthophonistes attend que les modalités de cette prise en charge globale et individualisée soient mises en oeuvre. Il faut pour cela que les moyens soient donnés :
• Les moyens pour les parents et l’enfant de bénéficier de tous les soins nécessaires
• Les moyens pour les orthophonistes pour mener toutes leurs missions : et notamment la coordination, préalable indispensable à une prise en charge efficiente par tous les acteurs. Cette coordination ne peut malheureusement pas être assurée totalement, aujourd’hui.
En outre, les orthophonistes rencontrent des difficultés pour répondre à la demande de soins, au sein des hôpitaux, dans les centres des troubles des apprentissages, voire en libéral. La FNO propose des solutions pour recevoir mieux et plus vite les patients et les prendre en charge le plus précocement possible.
Grâce notamment à la sortie, d’un nouvel outil d’évaluation des troubles DyS, novateur et complet (EVALEO) et les recommandations professionnelles sur la prise en charge des troubles du langage écrit lancées par le Collège Français en Orthophonie, les orthophonistes continuent en 2018 à améliorer leurs pratiques.

Lien : http://www.ffdys.com/wp-content/uploads/2018/01/guide_tsla_vf.pdf


fermer
Fermer